Zoom sur un métier tendance : Scrum Master

Il compte parmi les métiers les plus recherchés en 2019 : le “Scrum Master”, coach en méthodes agiles, accompagne les entreprises dans l’accélération de la réalisation des projets informatiques et digitaux. Le métier en détails.

La méthode de gestion de projet “Scrum”

  • Les entreprises plébiscitent cette méthode pour réduire le temps de développement de leurs innovations. 
  • L’objectif : assurer une réalisation accélérée des projets informatiques et digitaux. 
  • La méthodologie implique une organisation autour de trois pôles : l’équipe de développeurs, le product owner et le scrum master. 
  • Selon la définition de ses inventeurs, Ken Schwaber et Jeff Sutherland, la méthode désigne “un cadre de travail (framework) pour le développement, la livraison et la maintenance de produits complexes”. 
  • Légère, simple à comprendre mais difficile à maîtriser, la méthode repose sur trois piliers : la transparence et un langage compréhensif par tous, l’inspection destinée à suivre l’avancée du projet rapport à un objectif, et l’adaptation, c’est-à-dire la capacité à réajuster les livrables lorsqu’ils dévient des objectifs. 
  • Dans ce contexte, le terme “Scrum Master” désigne un coach en méthodes agiles qui a pour rôle d’encadrer les équipes de développement sur la base de l’application de la méthode de gestion de projet Scrum, et d’assurer l’implication maximum de chacun dans le projet.

Le rôle du “scrum master”

  • Plus qu’un chef de projet, le Scrum Master a cependant une fonction non pas de direction, mais de guide dans l’application de la méthode qu’il maîtrise sur le bout des doigts. 
  • Intermédiaire entre l’équipe et le reste des intervenants, le Scrum Master accompagne l’équipe en l’encourageant à avancer de manière autonome et sur la base d’une amélioration continue. 
  • Ses missions sont variées : protection du fonctionnement et de la concentration de l’équipe, formation des membres aux méthodes agiles, animation quotidienne, organisation de “cérémonies agiles” (“sprint planning”, “daily scrums”, “sprint reviews”)… 
  • Il s’agit bien d’un coach, et non d’un chef, qui ne résout pas les problèmes mais aide son équipe dans l’identification et la mise en place de solutions : à ce titre, il s’assure de l’implication de chaque membre et les aide à surmonter les obstacles qu’ils rencontrent durant les “sprints” (c’est-à-dire les itérations de l’équipe). 

Quelles qualités et compétences ? 

  • Premier élément incontournable : il faut être un expert des méthodes agiles et de Scrum !
  • Comme c’est lui qui assure l’interface entre le product owner et l’équipe, le Scrum Master doit bien sûr être en mesure de traduire les besoins techniques en besoins fonctionnels. 
  • En tant que véritable chef d’orchestre, le Scrum Manager doit compter un certain nombre de softs skills : capacités d’organisation, force de proposition, pédagogie, empathie, diplomatie, esprit d’équipe, excellent relationnel, patience… 
  • Enfin, il saura faire ressortir le meilleur de ses collaborateurs, tout en restant attentif aux tendances du marché pour proposer les meilleurs outils aux équipes de développement. 
  • Le Scrum Master pourra évoluer vers la fonction de Product Owner, mais aussi devenir freelance en coaching d’équipes et de projets IT.

Vous souhaitez devenir Scrum Master ? Une formation certifiante après un diplôme d’ingénieur informatique ou de développeur vous permettra d’exercer le métier le plus recherché par les entreprises en 2019 !

Vous êtes déjà qualifié ? Parcourez les offres d’emploi proposées par Carrière Info et décrochez le job de vos rêves dans l’informatique. 

Proudly powered by WordPress   Premium Style Theme by www.gopiplus.com