Zoom sur un métier tendance : ingénieur en réalité virtuelle

Cette année, si aucune révolution n’est attendue dans le domaine de la réalité virtuelle, l’industrie va continuer à se consolider et poursuivre son évolution… Et le métier d’ingénieur en réalité virtuelle s’impose toujours sur le marché. 

VR : un marché toujours aussi explosif

Folie des casques et des jeux en VR, lancement triomphal de l’Oculus Quest, entrée sur le marché de Valve avec son casque Index… L’année 2019 a été chargée sur le marché de la réalité virtuelle, et s’annonce d’ores et déjà tout aussi prolifique pour 2020. IDC prévoit des dépenses qui atteindront 18,8 milliards de dollars, soit une augmentation de 78,5 % par rapport à 2019, drainées principalement par les usages commerciaux (la formation et l’éducation, notamment), la maintenance industrielle, le secteur du VR gaming, la santé, l’ingénierie et le secteur des logiciels en VR. 

Parmi les nouveautés technologiques attendues et les avancées amenées à se poursuivre en 2020 : le passage au sans fil, l’amélioration du tracking de mouvement et de la définition d’écran, des innovations dans le domaine du haptique (c’est-à-dire du toucher) ou encore l’optimisation de l’oculométrie (eye-tracking) et de l’expérience usager dans le virtuel. A la clé, une maniabilité plus intuitive et des interactions plus riches. 

Autre tendance à souligner pour 2020 : la “social VR” pourrait bien être l’événement de l’année, et réussir à attirer un public bien plus large que les gamers et les technophiles, boosté par l’annonce du lancement de Facebook Horizon, une nouvelle plateforme sociale pour interagir avec ses amis en réalité virtuelle grâce à des avatards incroyables de réalisme.  

La réalité virtuelle poursuit donc sa percée en entreprise et sa démocratisation auprès du grand public : casques VR autonomes, efforts de Facebook pour réduire les coûts et faciliter l’accès aux technologies immersives, amélioration du contenu, lunettes connectées aux smartphones, exploitation du réseau 5G, intégration de l’intelligence artificielle et du machine learning… Les expériences inédites les plus folles sont à attendre ! 

Le métier d’ingénieur en réalité virtuelle

Ce cercle vertueux pour la réalité virtuelle l’est également pour l’emploi d’experts dans le domaine, et tout particulièrement d’ingénieurs en réalité virtuelle. Cet expert du virtuel (VR, réalité virtuelle, réalité augmentée) a pour mission de créer un monde permettant aux utilisateurs d’interagir avec des images de synthèse en trois dimensions, comme dans la vie réelle. Son rôle : mettre au point des programmes et des techniques d’immersion à l’aide d’outils spécifiques (casques de réalité virtuelle, gants de capture, souris 3D…), et réaliser illustrations, visuels et effets spéciaux d’un produit ou d’un site, en s’assurant du rendu des couleurs, du mouvement des personnages ou des formats. 

Ce métier vous fait rêver ? Un bac + 5 en école d’ingénieurs ou un master spécialisé vous sera utile, en vue de maîtriser les outils et algorithmes de modélisation des mondes virtuels, ainsi que les outils d’interfaçage avec l’utilisateur final. 

A la clé, vous pourrez travailler au sein des plus grandes entreprises qui développent des activités de réalité virtuelle à différentes fins : aérodynamique, design, ergonomie, sécurité des produits, éducation… Vous avez dit passionnant ? 

Vous aussi, vous souhaitez travailler dans la réalité virtuelle ? Décrochez votre prochain job sur Carriere Info !

Proudly powered by WordPress   Premium Style Theme by www.gopiplus.com