Télétravail : quelles mesures de sécurité en temps de crise ?

La crise sanitaire impose à ceux qui le peuvent le télétravail, ou travail à distance depuis leur domicile, à l’aide des technologies de l’information et de la communication. S’il permet à de nombreux salariés de continuer à travailler, il comporte toutefois des risques professionnels, amplifiés par l’isolement et l’éloignement. Quelques mesures de sécurité à adopter pour les entreprises et leurs collaborateurs. 

Cyberhygiène : adoptez les bonnes pratiques pour limiter les attaques et leur impact 

“Le facteur le plus important de risque, c’est l’humain” : les cybercriminels ne prennent pas de répit, et saisissent la crise sanitaire que nous connaissons comme une occasion supplémentaire de tirer profit de la vulnérabilité des personnes et des systèmes d’information, dans un contexte de mise en place non maîtrisée du travail à distance et de la dématérialisation par les structures qui n’étaient pas préparées. 

Que ce soit sur ordinateur, tablette ou smartphone, prenez conscience si ce n’est pas déjà le cas, des risques de cybermalveillance de type virus, hameçonnage, rançongiciels (ransomware), vol de données ou faux ordres de virement (FOVI/BEC), en adéquation avec la liste non exhaustive des pièges à éviter et des bonnes pratiques à éviter publiées par le gouvernement

Suivez ces quelques bonnes pratiques pour limiter les attaques et leur impact, et n’hésitez pas si besoin à suivre une formation en ligne sur le sujet. 

  • Pour sécuriser vos équipements informatiques, pensez à mettre régulièrement à jour vos antivirus, vos systèmes d’exploitation, vos applications, vos back-ups… 
  • Optez pour une gestion renforcée de vos identifiants et de vos mots de passe, via l’utilisation de la double authentification (2FA) ou les gestionnaires de mots de passe qui conçoivent pour vous des propositions ultra complexes et synchronisées sur l’ensemble de vos appareils. 
  • Sécurisez la connexion WiFi personnelle sur laquelle s’opère vos sessions de télétravail, afin d’éviter toute intrusion sur votre réseau : mot de passe complexe, utilisation du chiffrement de votre connexion en WPA2 et redémarrage régulier de votre box Internet. 
  • Limitez l’usage de périphériques externes pour échanger des données : certes les clés USB et les disques durs sont difficilement transférables en ce moment, mais les fichiers partagés et les ports FTP restent des lieux à risque qu’il conviendra de sécuriser. 
  • Pensez à sauvegarder régulièrement votre travail pour éviter la perte de données en cas d’attaque, mais aussi de panne éventuelle, sur le réseau de votre entreprise ainsi que sur des serveurs externes personnels. 
  • Les chefs d’entreprises pourront pour leur part sécuriser les échanges de données entre le poste du salarié et le réseau de l’entreprise en vous invitant à recourir à un VPN (Virtual Private Network). 
  • Dans le meilleur des cas pour la protection de ses données, votre employeur aura dissocié les appareils pour les protéger, en vous attribuant un ordinateur à usage strictement professionnel, excluant certaines applications de bureau comme la messagerie personnelle ou l’accès aux réseaux sociaux. Séparez dans ce cas bien vos usages professionnels et personnels pour éviter de générer à votre insu toute faute de sécurité qui pourrait porter préjudice à votre entreprise. 

En cas de doute ou de difficulté, n’hésitez quoiqu’il arrive pas à demander conseil à votre entreprise sur les consignes de sécurité qu’elle préconise, et appliquez-les à la lettre. Et bien sûr, ne cliquez sur aucun lien suspect ou ne téléchargez aucune pièce jointe douteuse. 

Faites valoir votre droit à la déconnexion  

En tant que télétravailleur, vous bénéficiez des mêmes droits que le salarié qui exécute son travail au sein des locaux de la formation : accès aux informations syndicales, participation aux élections professionnelles, accès à la formation, mais aussi droit à la déconnexion. 

Faites donc en sorte de vous organiser, surtout si vous êtes parents et que vous devez parallèlement assurer la classe de vos enfants, pour vous préserver du temps personnel et mental. Le confinement est éprouvant psychologiquement, et ne présente pas les mêmes opportunités de concentration pour tout le monde. Soyez donc indulgent avec vous-mêmes, et ménagez-vous ! Il en va de la sécurité de votre activité, mais aussi de votre bien-être : nous sommes nécessairement plus vulnérables sous stress. 

Nous vous accompagnons pendant cette crise sanitaire inédite : retrouvez-nous sur notre blog et trouvez votre prochain poste sur Carrière-info. 

Proudly powered by WordPress   Premium Style Theme by www.gopiplus.com