Télétravail : 30 % des offres d’emploi dans le secteur IT

Le télétravail semble parfaitement adapté au secteur IT, si l’on en croit les résultats du dernier rapport Robert Half sur les tendances des embauches. Le home office a ainsi fortement progressé entre mars et novembre 2020 par rapport à la période précédant la crise, avec 30 % des annonces proposant ce mode de travail. 

IT : un secteur parfaitement adapté au télétravail 

Le rapport sur les tendances du recrutement en 2021, édité par le cabinet Robert Half en collaboration avec Burning Glass technogies, est formel : cette année sera bien une année de reprise et de reconstruction pour les entreprises comme pour les salariés. 

Le rapport est composé de deux volets. 

  • Le premier porte sur les perspectives du marché de l’emploi en France pour l’année en cours. 
  • La seconde partie s’attarde sur les conséquences du recours massif au télétravail dans divers secteurs, parmi lesquels l’IT. 

Le rapport note surtout que la proportion des recrutements proposé en télétravail a significativement progressé entre mars et novembre 2020 par rapport à la période précédant la crise (juin 2019-février 2020). Cette tendance a un fort impact sur les priorités de recrutement en France. 

Voici ses principaux résultats. 

  • Plus de 3500 annonces, soit 30 % du total des offres d’emploi, proposent ce mode de fonctionnement en home office. 
  • Le nombre total d’offre d’emploi en télétravail a augmenté de 259 % au cours des derniers mois par rapport à la période pré-Covid. 
  • L’IT et le digital s’affichent en tête des fonctions qui recrutent le plus, particulièrement sur le marché de l’emploi en CDD ou en intérim au cours du premier trimestre 2021. 
  • Le département IT devance ainsi des domaines comme le service clients, la finance et la comptabilité, les services administratifs, ou encore les RH/paie. 
  • En termes de secteur, les éditeurs de logiciels arrivent au cinquième rang des activités qui recrutent actuellement le plus, après la santé / pharmacie, le BTP, la grande distribution et la finance. 
  • En matière de métiers, dans les DSI, ce sont les DevOps qui occupent la premier place du podium sur les six premiers mois de l’année. 

Les fonctions qui se prêtent le mieux au télétravail 

Selon le rapport, cinq fonctions se prêtent tout particulièrement à une organisation distancielle dans le secteur de l’IT, dans l’ordre de priorité d’embauches : 

  • DevOps (sur le sujet, consultez notre article “DevOps : une approche, des outils, un métier”)
  • Ingénieurs systèmes et réseaux
  • RSSI
  • Data scientists 
  • Responsables du support applicatif

Le travail hybride, la solution d’avenir ?

Les dirigeants français affichent une relative confiance quant à leurs perspectives de croissance pour le premier trimestre 2021 : c’est la conclusion du rapport, qui souligne toutefois l’inquiétude concernant la baisse des opportunités de développement et la difficulté à retenir les candidats. 

Et si finalement, l’avenir était à l’hybride ? 

  • Ce modèle de management pourrait bien être considéré comme un mode de travail à part entière, avec des équipes travaillant soit au bureau soit chez eux en fonction des circonstances. 
  • L’idée : donner davantage de flexibilité aux salariés, pour améliorer leur bien-être au travail de manière globale. 
  • Le travail “hybride” est en tout cas considéré comme un élément permanent du marché du recrutement par 87 % des managers interrogés. 
  • Parmi ses principaux avantages : l’agilité de l’entreprise, et la création d’opportunités favorables à un meilleur équilibre entre vie professionnelle et vie privée pour les salariés. 

Le rapport note qu’en parallèle de cette tendance, les nouvelles compétences “hybrides” émergent également. Les employeurs attendent de leurs recrues des compétences pour faire face à l’évolution de la pandémie, avec des compétences techniques et spécialisées donc, mais aussi une expertise relationnelle axée sur l’humain. 

Qu’en pensent les salariés ?

Et du point de vue des salariés, quelles sont les perspectives de carrière et les avantages du télétravail en 2021 ?

  • Les répondants sont plutôt confiants : 67 % se déclarent optimistes pour 2021. 
  • Plus de la moitié des sondés (58 %) souhaitent continuer à travailler chez eux, entre un et trois jours par semaine pour 68 % d’entre eux. 
  • Le déménagement est une priorité pour 39 % des salariés interrogés, qui envisagent de déménager dans une autre ville ou un autre pays tout en continuant à travailler à distance. 
  • 49 %, enfin, souhaitent tester la semaine de quatre jours face à l’augmentation de la charge de travail au cours des derniers mois. 

Face à ces tendances, les investissements des entreprises pourraient bien changer, et être réorientés vers les technologies permettant de sécuriser le télétravail et de fluidifier la collaboration. Les programmes et avantages dédiés à la santé et au bien-être des effectifs devraient aussi se développer. 

Rendez-vous sur Carriere-info pour trouver votre prochain job dans le domaine de l’informatique !

Proudly powered by WordPress   Premium Style Theme by www.gopiplus.com