Robotique et automatisation : quelles perspectives pour les experts de ces technologies ?

Comme l’a encore montré cette année le CES (Consumer Electronics Show), le rendez-vous incontournable des acteurs mondiaux des technologies grand public, les robots ont plus que jamais le vent en poupe. Robotisation, automatisation, connectivité avancée : quelles perspectives pour les experts de ces technologies ?

CES 2020 : des robots capables de remplacer des humains

  • Ils sont capables de faire le travail d’un être humain : les deux premiers robots Digit d’Agility Robotics conçus en partenariat avec Ford ont été présentés lors du CES 2020 qui se tenait du 7 au 10 janvier. 
  • Le principe de ces robots : fonctionner et travailler avec les humains pour réaliser des tâches logistiques. 
  • L’objectif du partenariat : aider les services de livraison à améliorer la communication entre les véhicules commerciaux et avec leur environnement, par le biais de technologies de connectivité avancées (partage de cartes basées sur le cloud, par exemple, ou demande d’intervention d’une personne tierce en cas de problème). 
  • Pour Ford, le robot Digit arrive à point nommé, alors que la vente du détail en ligne ne cesse de progresser, pour permettre aux entreprises de rendre leurs livraisons plus efficaces et abordables pour tous. 
  • Parmi les atouts du robot : ses capacités techniques et sa mobilité avancée. 
  • Reste maintenant pour les développeurs de cette technologie à travailler sur la gestion de l’imprévu par les robots, en faisant en sorte “que l’imprévu devienne prévisible”. 

Découvrez ici une démonstration des tâches que le robot Digit peut effectuer. 

Automatisation et robotisation : la nécessaire gestion de l’imprévu

  • L’utilisation de robots pour l’exécution de tâches fastidieuses ou dangereuses pour l’être humain n’en est qu’à ses débuts : si les technologies progressent très vite, la marge de progression est encore énorme. 
  • Les robots ne sont plus de simples automates : ils réagissent à l’environnement qui les entoure, et sont équipés d’intelligence artificielle pour prendre des décisions. 
  • On sait qu’il sera bientôt possible d’automatiser des tâches cognitives plus complexes et routinières en donnant la capacité aux machines d’apprendre par elles-mêmes. 
  • D’autres aspects semblent plus difficiles à automatiser : travail de groupe, interaction en face-à-face et certaines particularités humaines non duplicables. 
  • Le défi immédiat pour les experts en robotique : permettre aux robots de gérer l’imprévu. 
  • L’automatisation repose en effet sur des scénarios prévus, au sein desquels l’objectif est de faire rentrer l’imprévu. 
  • Pour qu’on robot s’adapte à une nouvelle tâche ou réponde aux aléas, le mieux serait de lui donner les moyens de faire lui-même son apprentissage. 
  • L’idée : mettre les robots au travail en leur donnant les moyens d’acquérir réflexes, savoir-faire et expérience. 
  • À cette fin, les robots bénéficient des nombreux progrès de l’IA : réseaux de neurones, deep learning, algorithmes de type Big Data… 
  • Or, il semblerait qu’il manque des compétences pour accompagner ces changements et ces besoins, indispensables pour permettre aux entreprises de prospérer dans l’économie numérique. 
  • Les experts de ces sujets ont donc un bel avenir devant eux !

Intelligence artificielle, robotique, automatisation, deep learning, machine learning… Vous êtes expert sur ces sujets ? 

Découvrez sans attendre les offres d’emploi qui correspondent à votre profil sur Carrière Info. https://www.carriere-info.fr/

Proudly powered by WordPress   Premium Style Theme by www.gopiplus.com