Marché IT : les ingénieurs cloud, data et cybersécurité toujours très demandés

Le marché IT résiste bien à la crise. Pourtant, il est toujours victime d’une forte inadéquation entre offre et demande, qui profite à certains spécialistes, à l’image des ingénieurs cloud, data et cybersécurité. Le point sur le recrutement dans le secteur informatique en 2021. 

Marché IT : qu’en pensent les recruteurs et les candidats ?

Quel est l’état du marché de l’emploi IT et du recrutement en 2021 ? C’est pour répondre à cette épineuse question que Michael Page Technology et Choose your Boss ont décidé d’interroger 1000 professionnels IT en France. 

Les résultats révèlent un marché de l’IT (toutes expertites et formations confondues) à deux vitesses, et inégalement porteur pour les candidats. 

  • Si le marché de l’emploi IT reste dynamique, grâce aux besoins de transformation des entreprises et l’essor du commerce en ligne, 79 % des professionnels de l’IT considèrent qu’il est moins favorable depuis le début de la crise sanitaire. 
  • En effet, le nombre d’offres d’emploi a globalement baissé, et la durée des recherches a à l’inverse considérablement augmenté pour les professionnels dont les expertises sont désormais moins recherchées. 
  • Ainsi, 36 % des professionnels de l’IT à la recherche d’un emploi n’ont aucune piste actuellement : ils ne sont que 42 % à en avoir seulement une ou deux. 
  • Dans l’idéal, 52 % des experts interrogés imaginent une recherche d’emploi de 0 à 3 mois. Mais dans les faits, le délai de recherche est supérieur à 4 mois dans 65 % des cas. 
  • Les volumes de recrutement restent pourtant élevés, avec 78 % d’entreprises exprimant l’intention de recruter des profils IT cette année. 

Comment expliquer un tel paradoxe ? 

Des résultats paradoxaux alors que le besoin en compétences IT reste très présent 

Le contexte sanitaire a mis à l’arrêt ou reporté de nombreux projets, surtout sur les fonctions transverses avec un besoin moindre en compétences sur les fonctions liées aux infrastructures. Mais niveau compétences IT, les entreprises sont toujours en quête d’expertise : force est de constater qu’elles ne les trouvent pas… 

  • En effet, près de 8 entreprises sur 10 rencontrent des difficultés à recruter des experts IT (73 % en Ile-de-France et 83 % en région). 
  • 69 % expliquent ces difficultés par le manque de profils aux compétences adaptées aux besoins des entreprises. 
  • Autre raison : l’incapacité actuelle à proposer des rémunérations attractives aux profils les plus rares, selon 38 % des répondants. On parle dans le cas de ces talents de profils “pénuriques”, qui sont en position de force sur le marché au vu de l’intérêt qu’ils suscitent. 
  • Vient ensuite comme difficulté logique pour certaines entreprise, celle de l’emplacement géographique qui peut rebuter certains candidats. 

Qui sont les profils “pénuriques” les plus recherchés ? 

Les perles que les entreprises recherchent désespérement sont les ingénieurs, les architectes solution et les analystes dans la science des données, la cybersécurité et le cloud. 

  • Ingénieurs ou architectes cloud 
  • Ingénieurs en cybersécurité 
  • Ingénieurs DevOps et SecOps
  • Data Analysts
  • Data Architects
  • Data Scientists
  • Data Engineers 
  • Développeurs spécialisés (Sharepoint, NodeJS, Magento) 
  • Experts SalesForce, Dynamics, Azure et Sage X3

Seule solution face à cette pénurie de compétences sur le marché : la formation, qu’elle soit académique ou professionnelle, sachant que le marché de l’IT privilégie la maîtrise technique aux diplômes, dans 75 % des cas. Un réel effort doit être fait à cet égard, quand on sait que seuls 54 % des professionnels de l’IT ont suivi des formations pour développer de nouvelles compétences sur leur poste actuel au cours des deux dernières années. Mais aussi que seuls 43 % ont suivi des formations pour améliorer leurs compétences en vue de l’évolution vers un nouveau poste. 

Le développement ou l’évolution en matière de compétences, en formation initiale comme continue, permettra donc aux experts de booster leur employabilité et leur agilité. Pour se différencier, ils veilleront également à travailler leurs compétences comportementales ou soft skills, de plus en plus valorisées en entreprise, quelle que soit la fonction et la technicité du poste. A la clé, les experts de l’IT les plus recherchés et les plus rares seront en mesure de répondre à des besoins évolutifs. 

Sur le sujet, consultez également nos articles : 

Et vous, songez-vous à développer vos compétences pour améliorer votre employabilité ? 

Rendez-vous sur Carriere-info pour trouver votre prochain job dans le domaine de l’informatique !

Proudly powered by WordPress   Premium Style Theme by www.gopiplus.com