La pénurie de talents dans l’informatique freine la productivité du secteur

Face à la pénurie de talents dans le secteur informatique, les PME estiment perdre en moyenne 12 jours de productivité par an et près de 100 000 €.
L’informatique et le numérique sont considérés comme des solutions incontournables à une meilleure productivité. Les difficultés techniques et les dysfonctionnement sont à l’origine de nombreuses frustrations pour 38 % des dirigeants. Les principales sont :
* le dysfonctionnement du matériel hardware pour 27 %
* les soucis d’administration systèmes (24 %)
* les logiciels obsolètes (24 %)
* une mauvaise connexion internet (20 %)

Ces dysfonctionnements ont un coût : 12 jours et en moyenne 97 000 € de perdus pour les résoudre. 37 % des dirigeants estiment que ces problèmes altèrent la productivité des équipes. Et 35 % que le temps perdu à les résoudre entraîne une baisse de la qualité de travail et des coût budgétaires non négligeables.

L’étude a été menée auprès de 800 PME aux USA, au Royaume Uni, en Allemagne et en France. La France est nettement à la traîne concernant les investissement TIC en occupant la dernière place sur des types d’investissement majeurs : infrastructures réseaux, application cloud, infrastructures cloud ou intégrées, …

Pourtant, 42 % des PME françaises estiment que les nouvelles technologies vont améliorer la rentabilité de leurs entreprises, et 37 % espèrent qu’elles rendront les processus plus efficaces.

Proudly powered by WordPress   Premium Style Theme by www.gopiplus.com