IT : quelle place pour les femmes dans l’informatique?

Alors que la question de la parité reste une véritable problématique en entreprise, qu’en est-il de place des femmes dans le milieu très masculin de l’informatique ? Le point sur un milieu qui n’a pas toujours joué contre les femmes… 

Les femmes, pionnières de l’IT, et pourtant… 

Elles sont devenues des figures de l’ombre de l’IT, et pourtant les femmes ont joué un rôle majeur dans l’informatique. Les premiers ordinateurs étaient d’ailleurs réellement des femmes, les “calculatrices humaines”, employées par la NASA pour calculer la trajectoire des missiles… 

Ainsi, en 1945, l’informatique était ni plus ni moins qu’un monde de femmes. Dans les années 1960, elles représentaient 40 à 50 % des effectifs des entreprises du secteur informatique. Ce sont des programmeuses qui ont façonné l’informatique moderne : Ada Lovelace, Hedy Lamarr, Joan Clarke, Jean Bartik et les “ENIAC girls”, Grace Hopper, Margaret Hamilton, Roberta Williams… 

Mais alors, que s’est-il passé pour que les femmes deviennent minoritaires dans le monde de l’IT ?

Une inversion drastique de la tendance 

Si les femmes sont si nombreuses dans l’informatique à l’origine, c’est sans doute parce que les tâches sont peu valorisées : l’IT ne donnait pas à l’époque accès à des postes particulièrement prestigieux. 

Ce sera le cas à partir des années 1990 et l’explosion de la micro-informatique : les hommes affluent et génèrent une réduction rapide de la proportion de femmes dans les écoles d’informatique à 25 %, après des décennies de parité. 

Moins de 10 % : c’est finalement, selon l’enquête Gender Scan – Cabinet Global Contact, la proportion actuelle de femmes sur les bancs des écoles spécialisées. Soit moins 80 % sur les quarante dernières années !

Les femmes peuvent-elles reconquérir le secteur ?

Selon Syntec Numérique et Social Builder, il est plus que nécessaire de valoriser la reconversion des femmes dans les métiers du numérique. Notamment pour faire face aux déficit de profils qualifiés dans le secteur. 

Le livre blanc édité par le syndicat en collaboration avec l’organisation dédiée à l’insertion et à la formation des femmes dans ces métiers souligne quatre points principaux. 

  • La sous-représentation des femmes dans l’IT. Moins de 28 % de femmes travaillent dans le secteur du numérique en France : elles sont encore moins nombreuses au sommet hiérarchique et aux postes les plus rémunérateurs du marché comme ingénieur logiciel, développeur ou analyste data (16 %). 
  • Leurs “familles profesionnelles”. Les femmes restent là aussi cantonnées au métiers “du lien” et “du soin”, parmi les plus sous-valorisés et faiblement rémunérés. 
  • 9 milliards d’euros. C’est l’augmentation que permettrait de générer la présence accrue des femmes dans le secteur de l’économie numérique. 
  • Un encouragement à l’engagement. La publication invite les entreprises à s’engager sur “au moins 3 des 6” recommandations suivantes : intégrer des compétences transverses, valoriser différents parcours professionnels, recruter aussi des profils expérimentés, accompagner l’intégration de talents en reconversion, soutenir la mobilité interne, ou encore sensibiliser les effectifs à l’inclusion. 

La mixité, favorable à la performance 

Il est cependant aujourd’hui largement admis que la mixité favorise la performance des entreprises. Les femmes sont valorisées pour leurs aptitudes au management et la possibilité d’apporter une gouvernance plus objective et pérenne sur le long terme, grâce à la richesse de points de vue.

Pour revenir à la parité historique du secteur informatique, il faut donc travailler à la source, au niveau de la formation. Universités, écoles et entreprises devront donc travailler de concert pour donner davantage de visibilité aux femmes dans les filières IT, et permettre aux futures candidates de s’identifier et de se lancer.  

Des perspectives très encourageantes

Selon une étude Opiec – Synthec, l’avenir se présente plutôt bien. D’ici 2027, plus de 230 000 emplois devraient être créés dans le numérique : Mesdames, vous y avez donc largement votre place ! 

Et vous, que pensez-vous de l’évolution de la représentation des femmes dans l’informatique ? En tant qu’experte IT, voyez-vous une amélioration de la situation ?

Rendez-vous sur Carriere-info pour trouver votre prochain job dans le domaine de l’informatique !

Proudly powered by WordPress   Premium Style Theme by www.gopiplus.com