Développeurs : des écarts entre leur expertise et les attentes des recruteurs

Selon un rapport de Hacker Rank, les développeurs réalisent l’essentiel de leur formation en autonomie. Même s’ils bénéficient d’une base étudiée dans une école spécialisée dans l’informatique, ils la complète par un enseignement en toute indépendance. L’étude porte sur 10.500 développeurs à travers le monde. La plupart des étudiants en informatique apprennent le développement logiciel dans les écoles et universités. Mais plus de la moitié complètent par une formation par eux-mêmes.


Plus précisément, 38% complètent leur apprentissage du code avec une auto-formation, et 28% se forment seuls.Cela démontre une forte propension à la formation autodidacte. Et que pour les développeurs, l’auto-formation est une des bases pour évoluer au sein de ce métier. Cela met également l’accent sur la latence entre les programmes éducatifs et l’évolution réelle du marché.


Il ressort de cette étude que la génération Z (née entre 1990 et 2000), se réfère régulièrement à Youtube pour se former : 

  • 73% pour les novices
  • 63% pour les professionnels

La plateforme de prédilection restant Stack Overflow : 77% pour les apprentis et 88% pour les professionnels du secteur. 


L’étude fait également le point sur les écarts entre les besoins des entreprises et les compétences réelles demandées par les employeurs. JavaScript est la compétences la plus demandée des employeurs à 48% et seulement 42% des étudiants affirment maîtriser ce langage.


A noter que parmi les 10 meilleurs programmes d’apprentissages recensés dans le US News et le World Report, aucun n’inclus explicitement Javascript.L’écart entre l’apprentissage dans les écoles et la demande des entreprises se confirme également pour les frameworks. Des lacunes sont constatées sur AngularJS, React, Node.js ou encore Spring. Les étudiants doivent se former sur ces sujets pour progresser sur leur code. 

Proudly powered by WordPress   Premium Style Theme by www.gopiplus.com