Data science : des métiers d’avenir !

Big data et intelligence artificielle ont imposé de nouveaux usages pour les particuliers comme pour les entreprises, qui découvrent avec la croissance des métiers de la data des opportunités de carrière passionnantes et très bien rémunérées. Le secteur manque d’experts, ça tombe bien pour vous : salariés, actifs en recherche d’emploi ou étudiants en alternance, suivez le guide ! 

Science et analyse de données : un marché de l’emploi qui manque d’experts 

  • A l’ère de la transformation numérique, des réseaux sociaux et du e-commerce, les entreprises doivent valoriser leurs données pour se démarquer de leurs concurrents et développer de nouveaux modèles économiques. 
  • Le traitement et l’analyse de données sont au coeur d’un grand nombre de projets, pour des objectifs variés : automatisation des tâches à faible valeur ajoutée, enrichissement de l’expérience client, aide à la décision, lutte contre la fraude… 
  • Une stratégie “data-driven” s’impose donc : analyser les données permet de les exploiter intelligemment et de prendre de meilleures décisions stratégiques. 
  • Pour cela, il faut cependant savoir s’entourer d’experts formés, tels que des data analysts et des data scientists. 
  • Bonne nouvelle : ces profils sont activement recherchés par les recruteurs dans un contexte de pénurie de compétences en matière de science et d’analyse des données. 

Des métiers passionnants, aux nombreuses opportunités 

Selon le gouvernement, le marché français du big data atteindra 9 milliards d’euros d’ici fin 2020 et créera 137 000 emplois. 

Zoom sur ses métiers les plus recherchés. 

  • Data miner. La mission de cet explorateur de données : rechercher l’information au sein des différentes sources de données de l’entreprise. Il les trie et les qualifie à l’intention du data scentist. 
  • Data scientist. Ce spécialiste en data intelligence associe trois compétences principales : mathématiques, statistiques et informatique. Son objectif : valoriser la donnée pour créer de nouveaux services ou optimiser l’existant. 
  • Chief data officer. En tant que responsable du patrimoine informationnel de l’entreprise, il est chargé d’assurer le partage équitable des données entre différents acteurs. Il encadre ainsi les data miners et les data scientists, fait le lien entre informatique et directions métier, et gère les relations clients, partenaires et fournisseurs. 
  • Expert en cybersécurité. Ce véritable gardien des données a pour mission, pour sécuriser les données, de définir et déployer les dispositifs techniques et organisationnels permettant de lutter contre des cybermenaces toujours plus sophistiquées. 
  • Développeur web. Ce programmeur spécialisé a pour mission de coder une application ou un site. A noter que si le marché mondial du Big Data devrait représenter plus 200 milliards de dollars de chiffre d’affaires en 2020 selon le cabinet d’études IDC, le seul segment des logiciels d’analyse de grands volumes de données devrait dégager 1,7 milliard de dollars de revenus rien qu’en France. Les sujets phares : les outils de visualisation et la gestion d’entrepôts de données et d’analyses. Les développeurs vont donc avoir plus que jamais le vent en poupe ! 

A la recherche d’un job dans l’informatique ? Consultez les offres d’emploi de Carrière-info

Quelle formation et quelle rémunération ? 

  • HEC, Essac, Polytechnique, Telecom ParisTech : de nombreuses grandes écoles ont ouvert des cursus dédiés aux spécialistes du Big Data de niveau bac + 4 et + 5. 
  • Plus accessible, notamment dans le cadre d’une reconversion, le métier de développeur web peut faire l’objet d’une formation courte, via des écoles de code, qui se multiplient dans toute la France, ou des plates-formes de Moocs (Codecademy, OpenClassrooms) pour apprendre à coder depuis chez soi. 
  • Au vu de la pénurie de profils qualifiés, les places sont bien loties niveau rémunération : à partir de 45 000 bruts par an, pouvant aller jusqu’à 120 000 bruts annuels pour les experts les plus pointus. 
  • Les secteurs les plus recruteurs : les industries manufacturières, les banques, les gouvernements et les acteurs des services professionnels, mais aussi les secteurs ds télécoms, du transport, des assurances et des fournisseurs de fluide (eau, gaz, électricité). Une affaire de grandes entreprises, en somme : à vous d’adapter votre CV ! 

Sur le sujet, consultez également notre article “Big data : un marché de l’emploi toujours aussi porteur en 2020”. 

Rendez-vous sur Carrière-info pour trouver votre prochain job dans le domaine de l’informatique !

Proudly powered by WordPress   Premium Style Theme by www.gopiplus.com