Cybersécurité : des dépenses en hausse

Au premier trimestre 2019, le secteur de la cybersécurité a atteint 9,7 milliards d’euros de dollars, soit une hausse de 14% par rapport à 2018.

Les ventes de solutions dédiées à la protection de l’environnement cloud public suivent la hausse de l’usage des services hébergés par les entreprises. La croissance en valeur augmente au niveau mondial sur le premier trimestre : une hausse de 46% en douze mois. Et les investissements dans les solutions de sécurité IT ne montrent pas de signe de ralentissement.

Le contexte est porteur pour le déploiement de logiciels et d’équipements de sécurité. On constate une progression de 8% sur le premier trimestre 2019 et représente désormais 75% du marché mondial de la cybersécurité.

Les revenus qui en découlent, ainsi que ceux issus de l’usage de solutions de sécurité pour les services cloud sont captés principalement par CISCO, Palo Alto Networks, Symantec, Check Point et Fortinet. Ils génèrent 34% de la valeur du marché de la sécurité IT. Début 2019, Cisco affirme sa domination surtout dans le domaine de la protection de réseaux.

A l’avenir, il sera difficile pour les fournisseurs de gagner des parts de marché sans investissements importants ou sans réaliser des rachats d’autres sociétés.

Quelque soit l’évolution du paysage du marché de la sécurité, il est peu probable que les revendeurs IT perdent le rôle central d’intermédiaire entre fournisseurs et clients. Au premier trimestre, 92,3% du marché mondial de la cybersécurité passait entre leurs mains.

Proudly powered by WordPress   Premium Style Theme by www.gopiplus.com