Cybercriminalité : le point sur les tendances post-confinement

Après avoir testé un déploiement pas toujours maîtrisé du télétravail lors du confinement, les entreprises cherchent davantage de protection contre les menaces grandissantes en ligne. Zoom sur les conséquences post-covid en matière de cybersécurité.

Post-Covid : les conséquences sur le télétravail et la cybercriminalité 

La transition numérique a fait de la cybersécurité un enjeu clé pour les entreprises. Pour protéger leurs collaborateurs et leurs actifs immatériels et matériels, elles doivent déployer toutes sortes d’outils, de dispositifs et de mécanismes de sécurité pour faire face à une cybercriminalité toujours plus organisée et puissante. 

Accenture révélait dans l’une de ses dernières études que les organisations ont vu les attaques et les violations de sécurité augmenter de pas moins de 67 % au cours des cinq dernières années. 

Avec la crise du coronavirus et le déploiement hâtif du télétravail, les cybercriminels n’ont pas chômé : ils ont cherché toutes les failles possibles de sécurité chez les travailleurs opérant de chez eux en dépit, souvent et malgré eux, des règles de sécurité et de protection des données confidentielles de leur entreprise. Les acteurs malveillants ont exploité très rapidement l’incertitude et la réaction extraordinaire provoquées par la pandémie du COVID-19 avec des groupes criminels comme celui agissant derrière Emotet, qui fournit des logiciels malveillants tels que TrickBot, Ryuk et Dridex à des acteurs criminels sophistiqués. Ils ont commencé à utiliser les leurres de phishing COVID-19 en janvier 2020, alors que la crise n’en était qu’à ses débuts.

D’autres acteurs ont massivement suivi, renforçant la nécessité de déployer des métiers d’expertise pointue autour de la cybersécurité.

Cybercriminalité : quels métiers ? 

Différents métiers sont activement recherchés autour de ces enjeux, aux niveaux tant informatique, techniques, scientifiques, organisationnel que juridique. 

  • Spécialiste en gestion de crise cyber
  • Développeur / sécurité 
  • Intégrateur de sécurité
  • Administrateur sécurité 
  • Technicien sécurité 
  • Expert réponse à incident 
  • Consultant sécurité organisationnelle 
  • Juriste spécialisé en cybersécurité 
  • Evaluateur sécurité 
  • Analyse de la menace

Retrouvez toutes les offres d’emploi dans le secteur de la sécurité ici

Et au vu de la forte demande, ces experts sont demandé en renfort pour pouvoir traquer les menaces de sécurité à la source, en s’aidant des bons logiciels de GRC et de cybersécurité A la clé pour les entreprises, le fait de s’entourer de professionnels faisant face à la professionnalisation des cybercriminels et à leurs attaques toujours plus ciblées leur permet de bénéficier d’une meilleure compréhension des risques, sur la base d’une vision et d’une expertise de pointe. Et ces mesures de protection des données comme de la vie privée ne doit pas intervenir quand il est trop tard, mais dans le cadre d’une stratégie qui place la sécurité au coeur de ces enjeux. 

Or, malgré la vitalité du marché, fort de ses 1200 éditeurs, la formation est à la traîne en la matière, comme le révélait récemment une étude mondiale de Kaspersky Lab. 

  • Près de trois-quarts des jeunes ne sont pas informés des possibilités de formation (études, stages) en sécurité informatique. 
  • 45 % des entreprises disposent de postes pour débutants ou d’un programme d’études supérieures : 47 % des jeunes déclarent cependant vouloir “utiliser leurs compétences informatiques à bon escient”. 
  • 27 % des jeunes seulement pensent à faire carrière dans la cybersécurité. 
  • En France, 78 % des professionnels s’accordent sur le fait qu’il est “difficile” de trouver assez d’experts à recruter en cybersécurité. 

Face au déficit de compétences, différentes formations existant en France, de bac + 3 à bac + 5 en école de commerce, d’ingénieurs ou via un master universitaire spécialisé, ou encore par le biais d’écoles d’informatiques comme Epita

Vous êtes un.e étudiant.e ou un.e expert.e en reconversion, lancez-vous : vous avez fort à gagner à vous spécialiser en cybercriminalité ! 

Vous souhaitez évoluer dans le domaine de la cybercriminalité ? Trouvez votre prochain job sur Carrière Info !

Proudly powered by WordPress   Premium Style Theme by www.gopiplus.com