Comment transformer vos heures de DIF en euros ?

Formation DIF

Depuis 2015, le Droit Individuel à la Formation (DIF) cède la place au Compte Personnel de Formation (CPF), qui vient renforcer le Congé Individuel de Formation (CIF). Vous êtes salarié ou free-lance et n’avez pas encore transféré sur votre CPF vos droits de formation acquis via le DIF ? Vous avez jusqu’au mercredi 30 juin 2021 pour transformer vos heures de DIF en euros. Découvrez dans cet article la marche à suivre pour réaliser cette démarche sur votre CPF et éviter de perdre définitivement vos droits.

Le DIF, qu’est-ce que c’est ?

Vous étiez salarié dans le secteur privé avant le 31 décembre 2014 ou agent du secteur public avant le 31 décembre 2016 ? Alors, vous êtes concerné par le Droit Individuel à la Formation. Lancé en 2004, le DIF permettait aux salariés d’une entreprise ayant plus d’un an d’ancienneté de financer n’importe quel type de formation professionnelle. Les stagiaires et les apprentis n’étaient pas concernés par ce dispositif. L’entreprise avait l’obligation d’informer ses salariés par écrit des droits qu’ils avaient acquis et les salariés devaient obtenir l’accord préalable de leur employeur afin de pouvoir disposer de vingt heures en formation par an. Ces droits pouvaient être cumulés sur une période de six ans, dans la limite de cent vingt heures. L’utilisation du DIF n’étant pas obligatoire et ces heures n’étant pas comptées comme des heures travaillées, les salariés ne pouvaient exiger aucune compensation financière s’ils n’utilisaient pas leurs heures.

DIF et CPF : quelles différences ?

Remplaçant le DIF depuis le 1er janvier 2015, le Compte Personnel de Formation vise à faciliter l’accès à la formation et à aider les travailleurs à gagner en lisibilité sur leurs droits.

Alors que le DIF était rattaché aux contrats de travail et permettait de cumuler des heures de droits à la formation, le CPF est directement rattaché à l’individu et privilégie un versement en euros depuis la loi Avenir professionnel du 5 septembre 2018. Le CPF vous permet de financer des formations diplômantes et certifiantes au cours de votre parcours professionnel, y compris lors de la perte de votre emploi.

Directement accessible sur, Mon Compte Formation, vôtre CPF est crédité de 500 euros TTC chaque année, dans la limite d’un plafonnement de 5 000 euros TTC. Les moins qualifiés, autrement dit les salariés n’ayant pas un niveau V de qualification (CAP), bénéficient de 800 euros TTC par an, soit un plafond maximal à 8 000 euros TTC. Toutes les heures que vous avez acquises sous le mode DIF sont conservées, mais à une seule condition : les convertir avant la date butoir fixée au 30 juin 2021.

Le CPF impacte-t-il également le CIF ?

Remplacé par le CPF de transition depuis le 1er janvier 2019, le Congé Individuel de Formation (CIF) peut compléter votre financement, notamment si vous avez un nombre d’heures CPF trop faible. Dédié aux formations longues et aux projets de reconversion, le CIF a été renforcé avec l’arrivée du CPF et dispose de fonds supplémentaires. Il permet ainsi à tout salarié de suivre des actions de formation en vue d’accéder à un niveau de qualification supérieure ou d’amorcer un changement d’activité et/ou de métier. Le CIF est ouvert à l’ensemble des salariés du secteur privé, quelle que soit la taille de leur entreprise, et présente des dispositions spécifiques pour les intérimaires. Les conditions d’obtention du CIF sont notamment liées à l’ancienneté : il nécessite que le salarié puisse justifier d’au moins vingt-quatre mois d’ancienneté (consécutifs ou non), dont douze mois réalisés dans son entreprise actuelle. Dans les entreprises de moins de dix salariés, l’ancienneté est allongée à trente-six mois (consécutifs ou non), dont douze exécutés au sein de l’entreprise.

En quoi consiste le CPF ?

Que vous soyez travailleur indépendant ou salarié, votre CPF est crédité en euros et non plus en heures depuis le 1er janvier 2019. Seule exception : si vous êtes agent du service public, selon la loi n°2019-828 du 6 août 2019 de transformation de la fonction publique, vous n’êtes pas concerné par cette conversion et vos droits restent comptabilisés en heures.

Le Compte Personnel de Formation a pour objectif de sécuriser votre parcours professionnel et de favoriser le maintien de votre employabilité. Il regroupe les droits que vous avez acquis au cours de votre vie professionnelle ainsi que les formations qui répondent aux objectifs suivants :

  • Acquérir des qualifications (diplômes, titres professionnels, etc.) ;
  • Construire un socle consolidé de compétences et connaissances ;
  • Être accompagné pour une validation de vos acquis professionnels (VAE) ;
  • Faire un bilan de compétences ;
  • Créer (ou reprendre) une entreprise ;
  • Développer toutes les compétences nécessaires dans le cadre de missions en tant que bénévole ou volontaire en service civique ;
  • Financer votre permis B via un établissement agréé et déclaré en tant qu’organisme de formation.

Pensez à vérifier auprès de l’organisme de formation que celle-ci est bien éligible au CPF et renseignez-vous auprès de votre Fond d’Assurance Formation.

Comment connaître votre solde d’heures DIF ?

Vous ne connaissez pas le montant des heures de DIF acquises durant votre carrière ? Les heures acquises figurent sur votre fiche de paie de décembre 2014 ou janvier 2015, l’attestation transmise par votre employeur ou le certificat de travail (si la fin de votre contrat se situe entre 2009 et 2014). Le cas échéant, vous pourrez toujours demander à votre ancien employeur de vous transmettre une attestation d’heures DIF. Vous êtes agent consulaire, de la fonction publique ou salarié de droit privé des chambres d’agriculture ? Ne saisissez pas votre solde d’heures. Dans ces cas de figure, c’est seulement votre employeur qui devra actualiser votre compte avec vos droits de DIF.

Comment convertir vos heures en euros ?

Alors, comment passer concrètement du DIF au CPF ? Pour convertir vos heures de DIF en euros et faire grimper le montant de votre cagnotte CPF en quelques clics, suivez ces étapes :

  • Inscrivez-vous et connectez-vous sur le site web ou l’application Mon Compte Formation, à l’aide de votre numéro de Sécurité Sociale ou via FranceConnect (ou de vos identifiants, si vous êtes déjà inscrit).
  • Allez dans l’espace « Mes droits formation », puis cliquez sur « Saisir mon DIF ».
  • Saisissez ensuite votre solde DIF en heures pour assurer sa conversion en euros, sur la base de 15 euros TTC par heure DIF (soit 12,50 euros HT).
  • Fournissez une pièce justificative (ex : une attestation DIF délivrée par votre ancien employeur).

Le tour est joué. Maintenant, il ne vous reste plus qu’à choisir votre formation éligible au CPF parmi le vaste catalogue des formations référencées, à distance ou en présentiel. À vos marques, prêts, à vos CPF !

Liens et ressources utiles :

https://www.moncompteformation.gouv.fr/

https://www.service-public.fr/particuliers/actualites/A14464

https://www.service-public.fr/particuliers/vosdroits/F14018

Proudly powered by WordPress   Premium Style Theme by www.gopiplus.com