Comment relancer sa candidature ?

candidature

Avez-vous envoyé une candidature récemment ? Ou peut-être avez-vous passé un entretien d’embauche… Alors vous savez à quel point le processus de recrutement est un véritable casse-tête ! Une fois l’e-mail envoyé ou la main serrée avec votre recruteur, le moment d’attente commence. Parfois, vous recevez une réponse aussitôt ou en quelques jours. D’autres fois, cela s’étend pendant quelques semaines, ce qui peut être source de stress. En l’absence d’une réponse, vous pouvez tenter de relancer votre candidature. Toutefois, il faut respecter un certain timing et une manière de faire. Découvrez quelques conseils pour vous aider dans la relance de votre candidature et maximiser vos chances !

Relancer sa candidature : tout un art

Préparer une candidature demande du temps et de l’énergie. De même, passer un entretien mobilise plusieurs sentiments et est source de stress. Enfin, si vous pensez relancer votre candidature, cela nécessite encore plus de tact. Si vous voulez réussir cette étape, il faudra se rapprocher de son recruteur avec tact, sans sauter les étapes.

Pourquoi relancer un recruteur ?

En l’absence d’une réponse, faire une relance peut paraître une évidence. Toutefois, vous pouvez tirer de bien meilleurs profits à partir de cet acte. En effet, vous avez plusieurs objectifs à remplir. Le premier est de vérifier que le recruteur a bel et bien reçu votre candidature. Comme il a potentiellement reçu une grande quantité de CV, le vôtre est peut-être passé inaperçu. En envoyant un courriel de vérification, vous vous démarquez des autres candidats qui n’oseraient pas envoyer un message de relance. Si vous voulez vaincre la crainte ou la peur, vous aurez fait un pas en avant par rapport à vos concurrents. Par ailleurs, c’est la preuve concrète de votre motivation à obtenir pour le poste offert et votre intérêt.

Sachez d’emblée que relancer un recruteur pour un poste qui vous intéresse ne vous pénalisera jamais. Et si c’est le cas, considérez-vous chanceux de ne pas avoir intégré une telle structure ! Du moment où vous ne harcelez pas le département de ressources humaines, vous pouvez tout à fait partager votre détermination à saisir l’opportunité.

Comment relancer un recruteur après avoir soumis sa candidature ?

Une fois votre candidature spontanée ou votre postulation à une offre d’emploi effectuée, laissez une marge de deux à trois semaines. Cela laissera le temps au cabinet de recrutement de lire votre CV et votre lettre de motivation.

Si le recruteur ne vous répond pas sous trois semaines, vous pouvez vous permettre de demander s’il a bien reçu et considéré votre candidature. Vous pouvez également contacter l’assistant, si vous n’osez pas contacter directement le responsable de recrutement. Il est possible que votre candidature n’ait pas été retenue et que le message de communication ne soit pas passé. Dans tous les cas, après quelques semaines, vous avez le droit de savoir ce qu’il est du processus de recrutement.

Premier canal de relance : l’e-mail

Cela va de soi que le corps de l’e-mail doit inclure toutes les formules de politesse. Prenez également le temps de remercier le recruteur pour son temps.

Les données qui ne peuvent pas manquer dans le message sont la date d’envoi de la candidature et vos pièces jointes à nouveau : CV et lettre de motivation. Il vaut mieux faciliter la tâche du recruteur ! Prenez le temps d’expliquer vos motifs pour postuler à cette offre. Finalement, vous pouvez lui communiquer votre volonté d’échanger de vive voix avec lui.

Une fois l’e-mail de relance envoyé, donnez du temps à votre interlocuteur pour répondre. En l’absence d’une réponse, vous gagnerez plus à chercher de nouvelles opportunités, en tirant tous les apprentissages possibles.

Relancer par appel téléphonique

L’e-mail est un moyen de communication tout à fait légitime pour une relance de candidature. Toutefois, que faire si on ne répond pas à votre message ? L’appel téléphonique s’avère bien plus direct et plus efficace. La capacité de résolution d’un entretien direct est bien supérieure à la faible fluidité de la correspondance écrite. Par ailleurs, par téléphone, vous commencez à construire un lien avec votre interlocuteur. Une fois que vous avez composé le numéro, prenez le temps de vous présenter et d’expliquer la raison de l’appel. Comme pour le mail, informez la date d’envoi de la candidature et vos motivations pour le poste en question. Si vous le nécessaire, proposez de lui envoyer votre CV et votre lettre de motivation. Enfin, si le sentez, proposez au recruteur de le rencontrer en direct, lors d’un entretien.

Conseils pour relancer un recruteur après avoir passé un entretien d’embauche

Si vous avez passé un entretien avec un recruteur, en présentiel ou par téléphone, attendez au moins jusqu’au lendemain pour lui envoyer un e-mail. Dans le corps du message, vous pourrez le remercier du temps qu’il a consacré pour vous et de son accueil. Si jamais vous le considérez nécessaire, vous pourrez lui partager vos ressentis et affirmer encore une fois votre motivation.

Dans l’idéal, le recruteur répond à ce message de remerciement. Toutefois, il arrive qu’il s’entretienne avec d’autres candidats. En l’absence d’une réponse, vous pouvez attendre jusqu’à 10 jours avant d’appeler votre référent pour en apprendre plus sur l’état du processus de sélection. Si vous en avez besoin, vous pouvez toujours demander s’il existe une date de verdict. Cela vous permettra de mieux vous organiser et de mieux prévoir la suite.

Si jamais le recruteur ne décroche pas au téléphone, pas d’inquiétude. Contentez-vous de laisser un message pour que la relance ne soit pas contre-productive.

Dans le cas où le recruteur ne répondrait toujours pas, laissez-le venir vers vous. Pendant ce temps-là, vous pourrez développer d’autres projets et soumettre d’autres candidatures.

La relance : une opportunité pour communiquer

Lorsque vous relancez une candidature, vous établissez un lien de communication avec votre employeur. Ainsi, vous cherchez non seulement à obtenir des informations. Vous pouvez apporter de nouveaux éléments à votre recruteur : des références, des projets du passé, des expériences secondaires… Si vous avez déjà eu un entretien, vous pouvez rebondir sur un thème abordé pendant l’échange. Personnalisez votre message et apportez de la valeur à votre interlocuteur. Ce sera le meilleur moyen de vous démarquer par rapport à vos concurrents. Soyez à la fois synthétique et enthousiaste !

Proudly powered by WordPress   Premium Style Theme by www.gopiplus.com