Comment gérer une période de rush au travail ?

Quand la charge de travail augmente, vous avez parfois l’impression de vous sentir débordé. En effet, une société connaît forcément des périodes de rush, pas toujours évidente à gérer si vous n’y êtes pas préparé. Lorsque vous devez jongler entre votre vie professionnelle et personnelle, vous pourriez très vite devenir irritable, connaître un sentiment d’isolement social et perdre votre confiance en vous. Cependant, vous pouvez très bien reprendre la situation en main en suivant nos conseils.

Ne vous lancez pas immédiatement dans le grand bain

Lorsque votre supérieur vous annonce une période chargée, ne foncez pas tête baissée, car vous risqueriez tout simplement de vous égarer dans la mauvaise direction. Il est important de prendre le temps de la réflexion et de définir clairement vos objectifs par rapport à vos collaborateurs, à vos clients et par rapport à l’entreprise. De cette façon, vous gardez le cap et vous utilisez toutes les informations nécessaires.

Si jamais vous constatez qu’il vous manque certains renseignements, n’hésitez pas à vous renseigner auprès de vos collègues. Il faut définir précisément ce que votre manager attend de vous et ensuite vous pouvez déployer un niveau d’implication en conséquence. De cette façon, vous évitez un travail supplémentaire qui s’avère parfois inutile alors que vous pensiez bien faire. N’oubliez pas non plus qu’il est parfois possible d’envisager une collaboration avec un autre membre de votre équipe.

L’organisation et la planification

Une fois que vous avez défini vos objectifs, il est temps de s’attaquer au projet que vous avez. La première chose à faire est de commencer à établir une to-do list. Cela vous permettra non seulement de regrouper l’ensemble des tâches indispensables, mais également de définir une priorité. Si vous manquez d’inspiration, n’hésitez pas à utiliser la matrice d’Eisenhower. Sur un axe, vous inscrivez les actions prioritaires et sur un autre les actions plus importantes. Cela vous permettra d’avoir une visibilité globale sur votre projet et de déployer l’énergie nécessaire sur les tâches à réaliser en premier.

Bien évidemment, il est important de mettre en place une deadline sur chaque action que vous devez exécuter. Essayez de quantifier le nombre d’heures nécessaires et surtout n’hésitez pas à effectuer un découpage précis en nombre de jours ou en nombre d’heures. Le plus important reste d’être pertinent en évitant de prévoir 4 heures une tâche que vous allez accomplir uniquement en une heure.

Enfin, regroupez ces informations dans un rétroplanning. Grâce à cela, vous visualisez l’avancement de votre projet en un seul coup d’œil. C’est également un excellent outil lorsque vous avez besoin de communiquer avec d’autres membres de votre équipe.

L’imperfection demeure inévitable

Ne vous focalisez pas sur certaines erreurs que vous pouvez commettre. En effet, le planning que vous avez établi est une sorte de guide, ce qui signifie que certaines actions seront menées en temps et en heure alors que d’autres prendront du retard. Sachez que c’est une situation parfaitement normale et il ne faut pas hésiter à en parler à votre manager pour remettre à plus tard certaines tâches qui n’atteindraient pas le niveau de qualité retenue.

Si jamais vos supérieurs vous rajoutent constamment du travail supplémentaire, n’hésitez pas à vous affirmer et à les refuser. De cette façon, vous vous protégez d’une surcharge de travail éventuelle plutôt que d’accepter à contrecœur et au final de vous retrouver complètement noyé. C’est également une excellente manière de vous imposer et de montrer que vous savez ce dont vous êtes capable.

L’importance de déléguer

Quand vous êtes dans une période de rush, vous avez tendance à vous lancer pleinement dans votre travail. Mais n’oubliez pas que vous faites partie d’une équipe, impliquant des discussions régulières avec vos collègues et avec vos managers. Si vous êtes vous-même avec un poste à responsabilité, n’hésitez pas à déléguer auprès de vos collègues qui participeront directement à cet effort de guerre.

Il est donc important de connaître chaque membre afin de les mobiliser par rapport à leur niveau de compétence. Pour ce faire, il faut identifier les tâches primordiales que vous devez impérativement conserver et ensuite déléguer les tâches secondaires aux membres du projet.

Ne vous posez pas non plus la question de savoir si la surcharge de travail aura un impact à la maison. Comme toute personne humaine, vous dégagez des émotions se traduisant par une irritabilité, de la fatigue ou encore du stress. Une fois la journée terminée, concentrez-vous sur votre vie personnelle plutôt que de charger votre esprit avec des tâches professionnelles à accomplir dans les jours qui suivent.

L’importance de trouver le bon équilibre

Durant la période de rush, il est important de rester actif et de vous aérer à maximum l’esprit. Il est toujours conseillé de pratiquer une activité sportive, car cela vous permettra de souffler à la fois sur le plan physique et sur le plan psychologique. N’hésitez pas non plus à vous accorder des moments de détente, comme avec le yoga ou encore la méditation.

Ce n’est pas parce que vous êtes submergé de travail que cela vous autorise tous les excès sur le plan alimentaire. Manger sainement vous permettra d’être plus actif et de mieux gérer votre stress. Par ailleurs, vous allez pouvoir trouver le sommeil beaucoup plus facilement et faire le plein d’énergie pour affronter votre prochaine journée de travail.

Tirer les enseignements de cette période de surcharge

Maintenant que vous commencez à sortir la tête de l’eau, n’hésitez pas à prendre du recul et à vous poser certaines questions :

•            Qu’avez-vous ressenti durant cette période de surcharge ?

•            Qu’avez-vous appris sur le fonctionnement de votre équipe ?

•            Quels sont les enseignements que vous pouvez tirer par rapport à vos limites et à vos capacités ?

•            Comment éviter que cette situation de surcharge se reproduise ?

•            Pourquoi avez-vous pris du retard ?

En trouvant les réponses à ces questions, vous allez être beaucoup plus performant au cours de la prochaine période de surcharge. Mais surtout, décompressez et félicitez-vous de la période que vous venez de traverser.

Proudly powered by WordPress   Premium Style Theme by www.gopiplus.com