Traffic Manager – Un métier au coeur des enjeux commerciaux

L’enjeu principal pour les entreprises commercialisant leur offre sur le web est d’avoir un site rentable. C’est à ce moment qu’intervient le traffic manager.
La raison de ce poste : augmenter la visibilité, le nombre d’acquisition de contacts; le tout pour augmenter le nombre de ventes. Il s’agit donc d’une fonction au croisement des métiers de l’internet et de la publicité.

 

Un traffic manager est gestionnaire des sites internet d’une entreprise. Il peut exercer dans une PME, une agence de communication ou bien une régie publicitaire.  Couramment, il dépend du service marketing mais en gardant un lien avec le service technique et le pôle commercial.

 

Il a un rôle très spécialisé et sa mission principale consiste à optimiser les leviers d’acquisition de trafic sur un site internet. L’objectif est donc d’attirer un trafic qualifié pour maximiser les ventes ou acquérir ne nouveaux prospects.
Pour cela le traffic manager doit maîtriser l’ensemble des leviers webmarketing : SEO,SEA, emailing, display…
Son coeur de métier se concentre sur l’étude des différents supports, l’audience et la fréquentation des sites.
Une grande partie de sa mission est opérationnelle mais il doit être en mesure de définir une véritable stratégie commerciale.

 

Les principales qualités requises sont
– une forte réactivité qui permet la prise d’initiatives et d’effectuer les ajustements nécessaires
– l’autonomie
– un réel sens de l’analyse

 

Aujourd’hui il n’existe pas de formation spécialisée pour devenir traffic manager. Il est préférable d’avoir une formation supérieure (BAC +3 ou +5) en marketing ou communication. Tout en ayant bénéficié d’une initiation au web et à l’analytique.

 

En terme de salaire, pour un profil ayant 3 à 5 années d’expérience, il se situe au alentours des 40K€ bruts annuels.
Proudly powered by WordPress   Premium Style Theme by www.gopiplus.com