Start-up : des salaires en augmentation pour les juniors

Une étude du cabinet Ignition Program fait le point sur les salaires pratiqués au sein des start-up et contrairement aux idées reçues ils ne sont pas si bas dans les entités françaises. En moyenne les rémunérations sont comprises entre 30 et 40K€ brut annuel. Désormais, l’ambiance au travail et l’intérêt des missions ne sont plus les seuls facteurs à entrer en compte.

Les résultats de l’étude sont basés sur 3000 offres d’emploi proposées pat 580 start-up.
Près de la moitié des candidats sont issus des meilleures universités ou écoles de commerce et d’ingénieurs; et la moitié ont un profil commercial ou marketing. Ces candidats sont séduisants et les start-up doivent mettre le prix pour bénéficier de leurs compétences. Bien évidemment, le salaire dépend des diplômes et de l’expérience du candidat. Par exemple, un profil ayant entre 2 et 7 années d’expérience, peuvent bénéficier d’un package compris entre 38 et 80K€ par an.
Les rémunérations évoluent moins vite que dans d’autres entreprises. Et finalement, certains profils gagnent 30 à 50% de moins que leurs homologues de PME ou de grande entreprise, à poste et expérience égale.

Depuis 3 ans, on constate une montée des salaires proposés aux jeunes diplômés. Les entrepreneurs ont fait progresser leurs connaissances des RH. Ils jouent désormais sur la transparence des salaires et des avantages. Ils ont de plus compris qu’embaucher des stagiaires et jeunes diplômés mal payés n’était pas bénéfique pour leur survie à moyen terme.
L’explosion des start-up a fait que la loi de l’offre et la demande s’est imposée et les entités n’ont pas d’autres choix que de se différencier sur les rémunérations proposées.

Proudly powered by WordPress   Premium Style Theme by www.gopiplus.com