Recherche d’emploi : Quelles pratiques en 2017 ?

Régions Job a dévoilé en cette rentrée les résultats de son étude annuelle sur le recrutement et la recherche d’emploi. L’objectif est de faire le point sur les évolutions en matière de recherche d’emploi et sur les préoccupations des demandeurs d’emploi.

Quels outils pour décrocher un job ?
En dehors des sites d’emploi, le service publique de l’emploi (Pôle Emploi) est le support le plus utilisé (86%) par les personnes en recherche. En seconde position arrive la candidature spontanée à 71%.
Pour le reste, on retrouve l’interim (52%), puis les réseaux sociaux et les cabinets de recrutement (41% chacun).

 La candidature spontanée fait partie des méthodes les plus utilisées. Mais lorsque l’on s’intéresse à l’importance donnée aux outils, elle descend à 50% de convaincus; doublée par la cooptation (73%). Elle demande un travail de recherche sur le marché et l’entreprise : une tâche fastidieuse pour assez peu de résultats.

Certains outils sont considérés comme importants mais pour autant pas assez efficaces. Par exemple, si nous nous focalisons sur le site de Pôle Emploi, il est jugé sévèrement alors qu’il s’agit du troisième outil le plus utilisé.

Comment candidate-on en 2017 ?
Le lieu (71%) et le descriptif du poste (67%) sont les deux éléments auxquels les candidats portent le plus attention dans une offre d’emploi. Les français veulent une bonne qualité de vie, un équilibre vie pro/perso mais également un travail stimulant.
Les recruteurs doivent donc optimiser les offres d’emploi et donner des détails sur le contenu du poste pour accrocher les candidats.

Du côté de ces derniers, on constate une réelle prise de conscience sur le fait qu’ils doivent exposer leur projet au recruteur plutôt que de répondre à toutes les entreprises de la même manière. 47% d’entre eux adaptent leur CV en fonction des entreprises où ils postulent.

Quels usages pour candidater ?
Il y a une dizaine d’année, les réseaux sociaux étaient annoncés comme une révolution dans le recrutement. En 5 ans, l’utilisation de ces plateformes comme outils de recherche d’emploi a diminué. Elle représentait 35% en 2012 et 34% cette année.
A ce jour, 66% n’utilisent pas les réseaux sociaux pour chercher un emploi et 21% s’en servent pour postuler directement auprès des entreprises.

L’usage du mobile est quant à lui de plus en plus intense : 39% des candidats y regardent des offres, 22% consultent et postulent, et seulement 39% ne les utilisent pas.

Proudly powered by WordPress   Premium Style Theme by www.gopiplus.com