Métiers du numérique : vers une pénurie de talents ?

La digitalisation est un enjeu mondial qui se joue dans la capacité des entreprises à attirer les meilleurs talents. La France est plutôt épargnée par rapport à des pays comme les USA ou au Royaume-Unis, mais la pénurie s’installe doucement sur le territoire.
A ce jour, de nombreuses entreprises n’ont pas les leviers économiques et/ou culturels pour attirer cette population.

Ce phénomène se constate alors que la France possède un volume enviable d’ingénieurs formés. Désormais ils ne fonctionnent plus à la seule perspective salariale, mais privilégient un travail en équipe dans un environnement confortable , à la pointe de la technologie.
Le mouvement de pénurisation de la ressource « développement » entraîne de fait une inflation sur un marché déjà sous tension.

La France a refait son retard sur le digital. En 2016, les levées de fond ont augmenté de 22%; et les entreprises qui n’avaient pas ce type de demande ont désormais besoin de centaines d’ingénieurs.

En 2 ans, nous sommes passés de 35.000 à 40.000 offres d’emploi par an dans un contexte de départs massifs en retraite et de raccourcissement des carrières technologiques. Les jeunes diplômés sont plus intéressés par une première expérience à l’étranger ou bien même la création de leur start-up.

Les acteurs de l’économie ont compris que le digital n’est pas une variante, ni une nouvelle niche de croissance ou même un secteur. C’est un combat pour survivre et il est difficile pour une entreprise d’imaginer un avenir sans le cloud, les places de marché, les réseaux sociaux ou encore la data.

Proudly powered by WordPress   Premium Style Theme by www.gopiplus.com