Logiciels et services : un environnement dynamique

L’organisation du secteur du conseil, des logiciels et des services a vu ses prévisions à la hausse concernant son estimation de croissance de la branche.
Cela est principalement dû au secteur du conseil en technologies qui au lieu d’avoir une croissance nulle en connaît une de 1.6%.

En 2016, la croissance du secteur est estimée à 2.6% et est tirée par la dynamique des SMACS (Social, Mobile,Analytics, Cloud & Sécurité). L’IT « traditionnel » quant à lui stagne en terme de chiffre d’affaires alors que celui des SMACS tourne autour de 20% de croissance annuelle. En 2016, leurs activités représentent 6.8 milliard d’euros, soit 16% du secteur des logiciels et services informatiques.

L’économie du secteur se porte bien, tout comme l’emploi. Le patronat insiste d’abord sur les bons chiffres : un record de recrutements en 2015 et l’informatique est le premier secteur de recrutement de cadres..
Seul bémol, une hausse du chômage qualifiée de surréaliste et paradoxale. Le SYNTEC a pris des engagements à ce sujet. Tout comme sur celui de la mixité au sein du secteur et du manque d’attractivité de celui-ci.

Proudly powered by WordPress   Premium Style Theme by www.gopiplus.com