L’informatique : un secteur qui recrute jusqu’en 2022

France Stratégie et la Dares (Direction des études du Ministère du Travail) ont fournit un rapport sur l’évolution des métiers et de l’emploi sur la période 2012-2022. Cette étude met en avant les différents secteurs qui vont recruter sur la prochaine décennie. Les métiers de l’informatique se hissent à la 6ème place de ce classement.

Le secteur informatique : 6ème secteur recruteur d’ici 2022

Après les métiers de services à la personne comme aide à domicile, aide-soignant(e), infirmier(e), le secteur de l’informatique est l’un des secteurs à viser pour espérer trouver du travail sur la prochaine décennie. Entre 2012 et 2022, les métiers informatiques se verront pourvus, d’après ce rapport, de 110 000 à 191 000 nouveaux emplois. Une dynamique plus importante que dans les dix dernières années qui représente 99 000 emplois créés. Il est vrai que l’internet est devenue un canal de communication et de consommation important.

Le métier d’ingénieur en informatique propulsé

Les ¾ des emplois de l’informatique d’ici 2022 seront occupés par des postes d’ingénieurs. Le métier d’ingénieur en informatique sera celui à privilégier dans ce secteur car, dans le meilleur des scénarios, l’étude estime qu’il pourrait faire l’objet de la création de 90 000 postes. Les métiers d’opérateurs, quant à eux, ne verraient aucune création nette, tandis que les métiers de techniciens pourraient voir au maximum 19 000 postes créés soit moins de 2 000 par an.

Les séniors et les femmes : ces oubliés du secteur informatique

Contrairement à d’autres secteurs, l’informatique sera principalement alimenté par la création nette d’emplois et non par des départs en retraite. D’ailleurs le secteur recrute assez peu les salariés de plus de 45 ans et/ou qui ont plus de 15 à 20 ans d’expérience. Aujourd’hui, 23,6% des salariés de l’informatique ont plus de 45 ans contre 40% pour l’ensemble des secteurs en France.

Les moins de 30 ans sont très représentés chez les salariés d’entreprises informatiques (image : Le Point) –

Outre les séniors qui ne sont pas recrutés dans l’informatique, les femmes n’y trouvent pas non plus leur compte. Les métiers de l’informatique sont parmi ceux qui recrutent le moins de femmes. Alors qu’elles représenteront près de 50% des travailleurs d’ici 2022, la part des femmes dans le secteur informatique devrait reculer d’un point. Seul 19% des postes seraient occupés par des femmes.

Un taux de chômage légèrement en baisse dans l’informatique

Depuis février 2014, la courbe du chômage dans le secteur “Systèmes d’information et de télécommunication” baisse légèrement pour s’approcher des 40 000 demandeurs. Pourtant en un an, on observe une hausse de 12,4% du taux de chômage dans l’informatique. Ceci s’explique aussi par la stagnation du nombre d’offres d’emplois dans le secteur voir une baisse pour l’informatique industrielle, l’exploitation et la maintenance informatique.

Même si la baisse du chômage dans l’informatique et la promesse de création d’emplois présagent de meilleurs jours, il restera tout de même difficile d’atteindre le seuil bas des 19 100 demandeurs d’emploi, dernier point le plus bas observé en juin 2008.

Proudly powered by WordPress   Premium Style Theme by www.gopiplus.com