Les SSII françaises retrouvent leur croissance

Le patron de Dovoteam n’y va pas par 4 chemins : leur objectif est d’atteindre rapidement le milliard d’euro.
Avec 485 millions d’euros de recettes, l’ESN ne joue pas dans la même catégorie d’un Capgemini, Atos ou Sopra-Steria. Avec une croissance organique du chiffre d’affaires de 7.5%, l’entreprise voit la vie en rose.

Et le cas Dovoteam n’est pas le seul, le marché repart dans son ensemble.
Le marché était à l’arrêt mais 2015 connaît une hausse de 1.7% et les estimations sont de 2.7% pour 2016.
La crise économique a donné un coup d’arrêt aux investissements informatique des entreprises. Mais la transformation digitale est bien trop importante et il est impossible de décaler d’avantage ces projets.

Une rentabilité en hausse

La croissance est au rendez-vous chez tous les acteurs. Capgemini enrigistre une hausse de 1%, Atos 0.4%, Sopra-Steria 2%. Et d’autres connaissent une progression fulgurante : GFI 6.5% et Econocom 8%.

Le marché est tiré par de nouvelles activités qui sont mieux valorisées.
Les professionnels ont regroupé les segments porteurs sous l’acronyme SMACS (Social, Mobile, Analytics, Cloud et Sécurité). Ce secteur représente 10% du marché et connaît une croissance annuelle de 20%.
Ces nouvelles activités permettent à de petits acteurs spécialisés de se faire un place sur le marché.

Proudly powered by WordPress   Premium Style Theme by www.gopiplus.com