IA et robotique vont générer 60 millions d’emplois

Le rapport de la fondation suisse World Economic Forum (WEF), dresse un état des lieux de l’impact de la robotique et de l’IA. Ces deux secteurs devraient créer dans le monde 58 millions d’emplois en plus de ceux détruits dans les 5 prochaines années, ces derniers étant estimés à 75 millions.

Il reste toutefois à préciser la qualité, l’emplacement et le format de ces emplois. Une grande modification est à prévoir, notamment concernant l’offre d’emplois permanents à temps plein qui devrait diminuer.

Les machines devraient effectuer 42% des toutes les tâches actuelles sur le lieux de travail d’ici 2022 contre 29% actuellement. Les entreprises pourraient préférer les travailleurs temporaires indépendants alors que d’autres pourraient choisir l’automatisation tous azimut des tâches.

Software and hardware engineers are making and programming huge robot. Robotics hardware and software engineering. Development company. Flat style vector illustration isolated on white background.

La moitié des entreprises s’attendent à ce que le nombre d’employés en temps plein diminue dans les futures années mais les perspectives d’emplois créés restent positives.
L’automatisation est un coup de pouce aux petites entreprises mais elles devront investir dans leurs employés pour rester compétitives.

Une dernière question se pose : si les entreprises peuvent générer tous ces emplois, pour qui seront-ils en terme de profils et niveaux d’études ?

Proudly powered by WordPress   Premium Style Theme by www.gopiplus.com