Growth Hacker : Que fait-il ?

Le métier de Growth Hacker est né dans les entreprises de la Silicon Valley et s’impose tout doucement au sein des startups du monde entier.
Son objectif est d’accélérer la croissance des entreprises par le biais de pratiques innovantes allant de l’analyse de données au marketing, en passant par le développement web.
Ses missions sont plutôt variées :
– Analyse du trafic du site internet. Il doit sélectionner les bonnes metrics, savoir les interpréter et en déduire un plan d’action concret et efficace.
– Référencement. Le SEO est un enjeu clé pour positionner au mieux son site internet dans les premiers résultats des moteurs de recherche. Cela améliore le trafic et l’e-réputation de l’entreprise.
– Développement. La programmation informatique permet au growth hacker de concevoir de petits programmes pour l’automatisation de certaines tâches. Cela permet également la récupération de données de masse venant des emails ou réseaux sociaux.
– La publicité en ligne. Il s’agit d’un véritable outil de croissance car il permet de cibler précisément les internautes. L’objectif est ici d’accroître le reach de l’activité web de l’entreprise.
– Le social media. Le growth hacker devra développer les communautés liées aux réseaux sociaux pour améliorer l’e-réputation de l’entreprise et obtenir une audience engagée. Il devra donc maîtriser les différents médias, tout en étant rédacteur/concepteur pour le contenu du site internet.

Côté qualités, le growth hacker doit se montrer créatif tout en ayant des compétences plus concrètes : marketing, data analyse, …
Il doit être organisé et méthodique pour dessiner les étapes de croissance, les suivre, les mesurer et les évaluer.

A ce jour il n’y a pas de formation pour devenir growth hacker; tout comme il n’y a pas de profil type tant les fonctions sont larges. Le candidat sera évalué sur la variété de ses compétences, sont expérience web et ses précédents succès.

Proudly powered by WordPress   Premium Style Theme by www.gopiplus.com