Freelance web : comment trouver des clients ?

Lorsque l’on est freelance dans les métiers du web (et dans d’autres secteurs), la principale question que l’on se pose tous les jours c’est comment trouver de nouveaux clients ? Si la liberté d’action est souvent le point de départ d’une activité indépendante, la recherche de nouveaux contrats devient vite une préoccupation indispensable à la survie de cette profession.

Prospecter c’est renouveler ses contacts et anticiper l’évolution de son activité. Pour trouver de nouveaux clients, il n’existe pas une seule et unique façon. L’important, pour arriver à toucher de nouvelles cibles, est de diversifier ses techniques de prospection et de surtout rester soi-même.

Créer son portofolio professionnel

Avec la prospection, tout commence par savoir parler de soi. Il faut mettre en avant ses compétences en préparant sa propre identité visuelle. Cartes de visite, flyers, plaquette de présentation, site vitrine, blog, réseaux sociaux… Tous les moyens sont bons pour parler de soi et de son activité. En optant pour un site vitrine il faut faire en sorte qu’il soit accessible de tous : en responsive design pour le lire sur mobiles, tablettes et ordis et sans Flash pour le lire sur iPhone. Pas besoin de tous mettre dans un portfolio : seul les projets les plus représentatifs peuvent y être mis !

Un blog peut également être un plus dans la construction d’une identité. En y traitant de sujets professionnels les potentiels clients peuvent connaître votre point de vue et vos spécialités dans votre domaine. Il doit toujours être envisagé comme une vitrine supplémentaire s’il est relié au portfolio, mais il peut également être vu comme un outil de référencement naturel.

Faire fonctionner son réseau

Un réseau, qu’est ce que c’est ? Comment le créer ? En commençant par ses proches : amis et famille sont souvent les premiers clients du freelance web. Ils permettent de débuter un portfolio et de se confronter à la demande de clients. Grâce au bouche à oreille ils peuvent devenir vos ambassadeurs. Connu personnellement ou non, choyez vos anciens clients en leur envoyant par exemple vos voeux chaque année. Il est important de toujours garder un contact même s’il ne conduit pas directement à un nouveau contrat. Les anciens collègues de travail sont également d’excellent contacts : ils penseront toujours à vous en cas de besoin et vous permettront de rentrer dans de nouveaux réseaux surtout lorsqu’ils changent de travail.

Le réseau peut aussi se construire sur Internet et notamment grâce aux médias sociaux. Il y a les plus professionnels comme LinkedIn et Viadeo qui, malgré leur interface très peu intuitive, peuvent être porteurs de nouveaux projets. N’hésitez pas à mettre à jour vos expériences et à partager vos articles et coups de coeur professionnels. Twitter et Facebook, bien que plus souvent utilisé de manière personnelle, peuvent aussi être générateur de contrats. Faites vous connaître grâce à ces réseaux, et profitez des apéros de co-working pour rencontrer vos fans ou followers en vrai.

Les sites d’annonces professionnelles

Il existe de nombreux sites où vous pouvez trouver des offres de contrats comme freelance Info ou codeur.com. Ces plateformes web mettent en relation des agences, start-ups, entreprises qui recherchent des compétences particulières en communication, création web, référencement… Une fois inscrit sur ces sites vous avez accès aux demandes des clients. Proposez leur un devis et, si le client accepte, entrez en contact avec lui pour la suite du projet.

Ce type de solution peut être une bonne alternative pour commencer en tant que freelance. C’est la garantie d’avoir plusieurs demandes de projets dans un laps de temps relativement court. Cependant, rien n’assure que les contrats en question seront forcément tous gagnés. Même si ces sites attirent vous ne pouvez pas entièrement vous reposer sur ce type de solution où la concurrence est rude et nombreuse.

Proudly powered by WordPress   Premium Style Theme by www.gopiplus.com