Femmes dans le digital : où en sommes-nous ?

Bien que de plus en plus nombreuses, les femmes dans le digital restent rares et confrontées à de nombreuses inégalités.
Le digital est l’avenir de l’économie et les entreprises cherchent à valoriser la parité du secteur ainsi que leur volonté à le féminiser.
En 2018, 30% des salariés du secteur sont des femmes et ce taux passe à 10% sur les métiers plus techniques comme le développement ou la gestion d’infrastructures.

Le premier « filtre » expliquant le peu de femmes du secteur est la formation. De nombreux profils sont issus d’écoles d’ingénieurs qui sont plutôt masculines. Avec l’embellie des métiers de la data, ce sont des profils « matheux » qui sont mis en avant, avec des formations de statisticiens, là encore principalement composées d’hommes.

Software developer concept. Programmer coding on desktop.

Dans le digital, les femmes sont plus présentes dans les métiers de la communication, du webmarketing, du SEO ou de la web analyse. Des leviers indispensables pour gérer les performances des sites et applications.

Mais certains dispositifs sont mis en place pour développer la féminisation du secteur. Des évènements nationaux voient le jour comme la Journée de la Femme digitale. Des mouvements comme les Duchess ou « Jamais sans elles » s’imposent également dans cet univers masculin.
Aujourd’hui, environ 30% des entreprises nouvellement créées en France dans le digital le sont par des femmes. Ce qui leur permet de trouver un rythme et une organisation adaptée mais surtout d’éviter les plafonds de verre de existants dans certaines structures.

Proudly powered by WordPress   Premium Style Theme by www.gopiplus.com