Emploi IT : quel impact de la transformation digitale ?

Avec une croissance de 3.6% en 2016, et un marché de 12.8Mds d’€uros, le logiciel ne connaît pas la crise.
Poussé par la transformation numérique des entreprises et l’inflation du marché de la donnée, le logiciel s’envole. Il entraîne avec lui les segments lucratifs du PaaS, IaaS et des ESN. Un écosystème de près de 50.5Mds d’euros en 2015 et une croissance de 2.6% en 2016.

La transformation digitale touche toutes les entreprises, des startups aux grandes sociétés du CAC40. Cela implique une mutation en profondeur de la stratégie mais également de l’environnement collaboratif. C’est toute l’entreprise qui doit être repensée.

Après plusieurs années de fusions et acquisitions, les plus grands intégrateurs français ont retrouvé le chemin de la croissance et les carnets de commandes explosent. Transformation numérique, big data, digitalisation des activités et sécurité informatique sont au coeur des projets. Mais la pénurie d’ingénieurs en informatique sur le marché, et principalement autour des technologies JAVA/J2EE ralentit le process.

Parallèlement à ces secteurs, la technologie numérique du blockchain ( technologie de stockage et de transmission d’informations, transparente, sécurisée, et fonctionnant sans organe central de contrôle) est annoncée comme une grande mutation. Un modèle encore peu utilisé mais tous les secteurs suivent son évolution. Pour cela les entreprises sont à la recherche de profils maîtrisant les technologies associées, en mesure de vulgariser le Blockchain pour que les utilisateurs puissent se l’approprier. Dans l’idéal, un profil maîtrisant différents langages de programmation et maîtrisant le chiffrement en JAVA et C++; profil plutôt rare.

L’analytic est également un atout pour tous les secteurs d’activité. Les entreprises ont compris l’importance de monétiser leurs données avec le Big Data. Cela se démontre par un marché mondial estimé à 200Mds $ en 2020 et une croissance annuelle moyenne de 11.7%.
Les candidats qualifiés sont rares et les entreprises sont désormais prêtes à mettre le prix fort pour les capter. En 2015, il y avait 4.4 millions de postes de Data Scientist disponibles dans le monde et seulement 40% ont été pourvus.

Proudly powered by WordPress   Premium Style Theme by www.gopiplus.com