Digital : les salaires de 2018

Une étude réalisée par le site ARAVATI fait le point sur les rémunérations du digital. L’étude se base sur 4000 professionnels et prend en compte les salaires médians du secteur en brut annuel, sur Paris et l’Ile-de-France.

L’étude confirme que la spécialisation des professions du digital s’accélère, notamment avec l’émergence de nouvelles technologies comme IA ou le machine learning. Les métiers deviennent de plus en plus techniques et spécialisés.
Les entreprises ont de fait plus de difficultés à recruter et les trois métiers connaissant une forte pénurie sont le data scientist, le product owner et l’expert en acquisition.

Les salaires du web

E-marketing et CRM

Dans cette branche, les moins biens lotis sont les community manager qui en début de carrière gagnent entre 25 et 35 K€ par an. Quant au social media manager et au chef de projet digital, les rémunérations sont de 30 à 40K€ avec un profil peu expérimenté. Toutefois, tous les métiers voient leur rémunération progresser rapidement.

salaires-emarketing-612x394

Professionnels de la Data

Les profils d’analyse de données sont plutôt bien payés, même en début de carrière. Le salaire médian oscille entre 32 et 40K€ pour un data miner et entre 45 et 60K€ pour un data scientist.

salaires-data-612x120

Business Developers

Les commerciaux ont des salaires proches grâce à une situation économique favorable. Un business developer arrivant sur le marché peut gagner entre 35 et 45K€.

salaires-commercial-612x93

Web et agences

Les agences sont les structures où les salariés sont les moins bien payés du digital. Le concepteur rédacteur arrivant en tête avec une rémunération de 22 à 30K€.

salaires-agences-612x193

Proudly powered by WordPress   Premium Style Theme by www.gopiplus.com