Assurer la protection de son site Internet avec un Responsable de la Sécurité Numérique

Suite à de nombreuses attaques numériques, de plus en plus de grands groupes songent à faire appel aux services d’un Responsable de la Sécurité Numérique.

Une large vague de piratages s’est abattue sur les plus grandes sociétés internationales à travers la planète : cela représente une augmentation de 48% sur l’année 2014. Ce pourcentage est alarmant, et il ne semble pas être près de s’arrêter de croître si des mesures ne sont pas prises rapidement.

Piratage et chantage

Il faut savoir qu’un site bloqué représente un énorme manque à gagner : non seulement l’image est entachée car l’indisponibilité du site s’apparente à une négligence et un manque de sérieux, mais en plus la production est endiguée. Les internautes, en plus de se diriger vers les sites des concurrents, vont mettre du temps à revenir sur le site piraté, de peur d’attraper un virus.

Les cyber-pirates ne se concentrent pas de bloquer l’accès au site : ils peuvent aussi parfois y dérober des informations (le big data) pour la plupart du temps. En échange de ces données prises en otages, les pirates demandent une rançon ou s’empressent d’aller les revendre aux concurrents. Dorénavant, le but des hackers a évolué : ils ne se contentent plus de bloquer l’accès au site, mais dérobent des informations précieuses.

Un nouveau métier en vue : le RSN

Jusqu’alors, la sécurité était assurée par un Responsable de la Sécurité des Systèmes d’Information (RSSI), dont la mission est de garantir la protection des données, des infrastructures etc. Pourtant, un nouveau métier serait en passe de supplanter le RSSI. Il s’agit du Responsable de la Sécurité Numérique, qui est chargé de prévenir les risques d’attaques. Avec l’évolution du numérique, l’intervention d’un RSN devient nécessaire afin d’anticiper les piratages et autres risques quotidiens dans les secteurs les plus exposés, comme la finance, le tourisme, les entreprises de télécommunication ou les industries. Récemment, ce sont TV5 Monde, un journal belge et même la Maison Blanche qui en ont fait les frais.

Le rôle du RSN

Pour empêcher cela, le RSN va tout d’abord procéder à un audit complet du site : quels sont les points fragiles et susceptibles d’être repérés par les hackers ? Comment améliorer ces défauts ? Comment réagir en cas d’attaque ?

Ensuite, il va s’assurer que des clauses de confidentialité ont bien été signées par les collaborateurs internes et par les partenaires externes (sous-traitants et tout intervenant extérieur y sont soumis, comme les techniciens ou même les hébergeurs de sites.)

Pour en savoir plus sur le métier de responsable numérique : http://www.eurosearch-associes.com/Publications/Actualites/Un-nouveau-metier-Responsable-de-la-Securite-Numerique

Pour en savoir plus sur le piratage informatique : http://www.symantec.com/region/fr/resources/pirate2.html

Proudly powered by WordPress   Premium Style Theme by www.gopiplus.com